CategoriesTravail

Nos 6 conseils pour couper avec son travail !

Vous êtes en weekend, vous avez posé une RTT, vous partez en vacances… Vous les avez attendues ces pauses, vous avez compté les jours…  Car vous aviez bien besoin de vous reposer et de changer d’air… Oui mais voilà, ça turbine dans votre esprit : « Et si ce fournisseur… » « Il faut que j’appelle M. X pour ce dossier… » Votre esprit est toujours au bureau, déjà dans l’anticipation de votre retour… Il va falloir changer tout ça et couper pour vous ressourcer !

Pour être plus performant et avoir les pensées claires, il est important de couper et de prendre un temps relativement long pour se ressourcer en profondeur… Nous allons découvrir ensemble qu’il y a bien des façons de penser à tout pendant son weekend, son day-off ou ses vacances, tout, sauf à son travail

Comment ça marche ? 

Déconnecter, c’est ranger son cerveau « work » dans sa petite boite et ressortir son cerveau « Have fun ». 
Il faut dire qu’en plus du travail qui peut être stressant, nous avons, pour la plupart d’entre nous des contraintes qui nous incombent : Faire les courses, faire le diner, ranger, s’occuper des enfants… Notre cerveau est en parfaite ébullition car il faut être partout, penser à tout… Et entendons-nous bien, cette routine répétitive, en plus des tourmentes du travail qui nous assaillent, peut finir par éteindre notre petite flamme de folie que nous avons quand nous effectuons une activité qui nous anime, qui nous amuse… !
Donc, déjà ce que vous pouvez faire c’est :

1- Une TO-DO-LIST

S’organiser, c’est le point de départ pour bien s’y retrouver. Le fait de visualiser ce que vous avez fait pendant la journée vous permet de voir que vous n’avez pas chaumé, que vous avancez dans le travail. Alors certes, il en reste encore… Mais vous continuerez d’avancer aussi à votre retour. Rome ne s’est pas faite en 1 jour, votre projet non plus ! 
Vous me direz « Oui mais j’ai un impératif de dead-line ! » : Tout va se faire… Posez les choses calmement, pour éviter de brasser de l’air en vous agitant dans tous les sens. De toute façon, que vous y pensiez et stressiez fera t-il faire avancer le projet ? Non, pas plus que votre façon de vous culpabiliser ou auto-flageler « J’aurai dû faire ça… » ! 
Ayez confiance en vous !

2- Occupez votre esprit avec une activité vous faisant être dans le présent

Occuper votre esprit avec des jeux (Sudoku, Candy crush, Mots-fléchés, Cherchez l’intrus…) qu’ils soient visuels, auditifs ou encore de stratégies. Votre esprit met en place toute sa force mentale sur la résolution de vos défis. 

3- Respirez, ressentez

Soyez à l’écoute de votre corps. Que vous dit-il ? Pourquoi se met-il dans cet état ? À quoi cela vous renvoie : La peur de perdre travail ? La peur de l’échec ? La peur d’être un raté si vous n’arrivez pas à solver votre travail ? …. Il faut remettre les choses à leur juste place et vraiment travailler sur le fait que le travail, c’est une obligation dans notre monde, mais cela ne tient qu’à nous de nous ruiner la santé pour celui-ci. Et non, ne pas stresser ne veut pas dire que l’on travaille en dilettante ! 

4- Déléguez 

Lorsque l’on part quelques jours et que l’on laisse nos précieux dossiers dans les mains d’une autre personne, qui n’a pas forcément la même manière de fonctionner et de travailler que nous, ça peut être stressant. Mais il faut faire confiance ! Cette personne travaille à vos côtés et avec vous, pas contre vous. Si vos directives sont claires et la passation claire, il n’y a  pas de raison que ça se passe mal !

5- Entretenez de bons rapports

Nous passons plus de 80% de notre temps avec nos collègues, que certes nous ne choisissons pas. Il faut donc installer une bonne entente, sans confondre la sphère privée et la sphère travail. On peut entretenir de très bons rapports sans s’étendre sur notre vie privée non ?!

6- Savoir gérer ses priorités

Avoir une belle carrière, poursuivre des évolutions… Le travail est le marqueur social de notre temps. Or doit-il se faire au détriment de sa vie privée ? Est-ce vraiment dans le travail que l’on trouve un plein épanouissement ? Vous seul pouvez répondre à cette question. Chacun sera en mesure de prioriser les domaines qui sont importants pour soi. Gardons juste en mémoire que notre passage sur terre est rapide, donc il vaut mieux être en accord avec ce que l’on vit !
En somme, cultivez un bon équilibre de vie, ne vous mettez pas la rate au court-bouillon et faites vous confiance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
Add to cart