Ça y est, vous vous êtes décidé à faire un Bilan de compétences. Mais comment procède t-on ? À qui s’adresse t-on ? Comment trouver le centre de bilan qui nous correspond ? Comment le finance t-on ?
Nous répondons ici à toutes vos questions !

Faire un Bilan de compétences ?

Lorsque vous souhaitez mettre en place un Bilan de compétences, vous devez au préalable prendre en compte 3 critères : 

  1. Les modalités de Bilan : Souhaitez-vous l’effectuer en distanciel, en présentiel ou en mixé
  2. Le profil de l’accompagnant : Recherchez-vous l’accompagnement d’un Coach ou psychologue du travail 
  3. Les outils du Bilan de compétences : Recherchez-vous une méthodologie axée “Compétences”(analyse de l’acquis) ou “Psychologique”(introspection)

Une fois que vous avez défini ces 3 critères, vous pouvez commencer vos recherches de centre, et contacter ceux ou celui qui retiennent votre attention. 
Chaque centre doit proposer un RDV gratuit et sans engagement de 1 heure afin que vous rencontriez la personne susceptible de vous accompagner tout au long du Bilan. Cette heure fait partie intégrante de la déontologie du Bilan de compétences. 

À quoi est dédiée cette heure ? 

Cette heure vous permet d’exposer ce qui vous amène à réfléchir au bilan de compétences, vos besoins et attentes vis à vis de cette prestation. La personne que vous rencontrerez vous expliquera toutes les modalités du Bilan et vous proposera, en fonction de ce que vous vous êtes échangés, la formule et les outils pertinents avec vos attentes et vos possibilités (en termes de temps à allouer et de financement). 

Pour que votre choix soit optimal, vous devrez impérativement vous sentir à l’aise et en confiance avec : 

1.La personne qui vous reçoit : vous allez travailler sur un projet de vie, et passer du temps avec le consultant. Pour cela, vous devez avoir “le feeling”. 
2.La méthodologie qui vous est proposée : Chaque Centre fonctionne différemment et vous proposera des outils et méthodes qui vous parleront plus ou moins. 
3.La structure qui vous propose le bilan de compétences : Chaque structure a une histoire, des valeurs qu’elle défend et représente. Êtes-vous en adéquation avec elle ? 

Ce sont les réponses à ces questions qui vous permettront de décemment choisir le centre et la personne avec qui vous avez envie d’avancer.

Les financements du Bilan de compétences

Pour financer votre bilan de compétences, vous avez plusieurs possibilités. Pour cela il convient de regarder ce qu’il existe pour votre statut de travail et du secteur d’activité. 

Le Statut : 

Si vous êtes salarié : Vous pouvez prétendre au financement par l’entreprise ou par votre CPF.
Si vous êtes indépendant : Vous pouvez utiliser votre CPF ou passer par l’OPCO auprès duquel vous cotisez : FIFPL/AGEFICE
Si vous êtes dans la fonction public : Vous devez demander l’accord de votre juridiction
Si vous êtes au chômage : Vous pouvez utiliser votre CPF ou demander un financement AIF (Aide Individuelle à la Formation)
Si vous êtes intermittent du spectacle : Vous pouvez faire une demande de financement auprès de l’OPCO AFDAS.

Le Secteur :

Le financement diffère pour deux secteurs

  • Si vous êtes dans le secteur de l’agricole : Vous pouvez faire une demande de financement auprès de VIVEA
  • Si vous êtes dans le secteur hospitalier : Vous pouvez faire une demande de financement auprès de l’ANFH.

Bilan de compétences salarié, comment faire ?

Si vous êtes salarié de votre entreprise, vous avez 4 possibilités

  1. Vous pouvez faire une demande à votre RH et/ou votre supérieur pour bénéficier du financement du plan de formation annuel prévu pour les salariés. Une fois la demande faite, vous devrez faire signer à votre société une convention de formation ainsi qu’un planning prévisionnel. 
  2. Vous pouvez utiliser votre Compte Personnel de Formation pour effectuer un Bilan de compétences sur temps de travail. Pour cela, l’entreprise doit donner son accord sur le planning prévisionnel
  3. Vous pouvez utiliser votre Compte Personnel de Formation pour effectuer un Bilan de compétences hors temps de travail sans mettre au courant votre entreprise.
  4. Vous pouvez financer votre Bilan de compétences de façon personnelle et effectuer votre prestation hors temps de travail

Les outils du Bilan de compétences

Le Bilan de compétences répond à un cahier des charges mis en place par l’État. Il se divise en 3 grandes étapes : 

  1. La Phase de l’Analyse des Besoins
  2. La Phase de la Réflexion, l’investigation
  3. La Phase de la conclusion, restitution

Chaque phase à des objectifs précis qui devront être travaillés. Les consultants possèdent une mallette d’outils qui s’adapte en fonction de chaque bénéficiaire pour répondre à ces objectifs. 
Par exemple, dans la phase 2 du Bilan de compétences, le bénéficiaire devra étudier ses caractéristiques personnelles en lien avec le travail. Chez ABCP Compétences, nous utilisons une trame fil rouge de question en amont du RDV avec le consultant pour que le bénéficiaire commence à réfléchir et mette en ordre ses idées. Nous lui faisons aussi passer des tests psychométriques afin d’analyser en détail son fonctionnement. Enfin le consultant utilisera des outils comme “les traits de personnalités”, la “Roue de la vie” ou encore “les zones de génie.”

Faire un bilan de compétences à distance

Faire un Bilan de compétences à distance présente plusieurs avantages : 

  1. Optimisation du temps de transport
  2. Pouvoir continuer son bilan de compétences d’où on le souhaite
  3. Outils digitalisés et donc sous la main
  4. Facilité de procédés (pour regarder des vidéos, avoir des compléments d’information…)

Chez ABCP Compétences, nous avons à cœur de faciliter le travail personnel que les bénéficiaires ont à fournir avant chaque séance. Pour cela, nous avons mis en place une plateforme didactiques pour que le travail en amont ne soit ni fastidieux ni rébarbatif.  Nous accompagnons par des vidéos nos parcours afin que l’outil soit vivant, et animons régulièrement l’espace commun. Cette plateforme collaborative permet de travailler d’où on le souhaite, quand on le souhaite, en ayant toujours accès à son contenu. L’accompagnant a lui aussi accès à ce contenu. Grâce aux outils de téléconférence, vous pouvez aisément partager votre écran et travailler comme si vous étiez en face !

X
Add to cart