Le stress est, depuis quelques années, un mot utilisé pour justifier beaucoup de maux. Ensemble de réactions physiques et physiologiques, le stress se déclenche lors d’un trop plein d’émotions non identifiées, non reconnues et pour lesquelles nous ne répondons pas au besoin qu’elles nous demandent de satisfaire. 
Quand on parle de stress, il faut identifier les 3 éléments déclencheurs  : 

  • L’agent de stress : le stimulus qui va déclencher le stress.
    • Celui-ci peut être mineur (contrariété, un colis non livré) ou majeur (changement de société), positif (un anniversaire) ou négatif (un litige), occasionnel (un examen chez le médecin) ou constant (le respect de deadline), prévu (passage de permis) ou imprévu(un bagage égaré), humain (conflit avec votre manager) ou événementiel (organisation de séminaire)… 
  • La réaction face au stress : Comment le corps et le mental prennent le pas :
    • Montée d’adrénaline, tension des muscles, sueurs, maux de tête, bruxisme, insomnie, …
  • L’attitude : En fonction l’intensité de stress subit, le cerveau et le corps vont choisir une façon de réagir :
    • Le mutisme, l’attaque ou la fuite, scénario catastrophe imaginé, “Et si” (l’anticipation autosabotage)

Gérer son stress, c’est premièrement de se mettre en observateur et identifier ces 3 facteurs ci-dessus pour comprendre son fonctionnement. 
Deuxièmement, il convient de regarder ce que cela vient chercher chez nous : Pourquoi cette situation suscite-t-elle du stress chez moi ? Qu’est-ce que cela vient chercher chez moi ? Ai-je déjà vécu une situation similaire qui s’est mal déroulée ? Est-ce que cela vient chercher une peur ou une blessure profonde chez moi ? (rejet, humiliation, injustice, abandon, trahison – Les 5 blessures de l’âme – Lise Bourbeau) … 

Troisièmement, nous allons nous interroger et nous poser la question suivante : Qu’est-ce que ce stress m’apporte de positif et de négatif ? Quel est mon intérêt pour ressentir ce stress ? (sentiment d’appartenance, besoin d’adrénaline, élément moteur, auto sabotage inconscient, excusite…) 

Après avoir posé ces 3 points, nous allons pouvoir réfléchir à ce qu’il faut mettre en place pour sortir de l’engrenage grâce au coaching professionnel
Si le stress touche autant la vie personnelle que la vie professionnelle, c’est aujourd’hui un phénomène bien identifié dans le milieu du travail.

Comment qualifier le stress en entreprise ?

Le stress au travail naît au moment où la demande de l’entreprise à son salarié est supérieure aux ressources dont celui-ci dispose : humaine, temps, outils, charge de travail…
Ce stress, perpétué sur la durée, à une incidence négative autant pour l’individu que pour l’entreprise : 

  • Démotivation →  perte de qualité de production au travail
  • Perte de sens
  • Épuisement professionnel → Burn-out
  • Arrêt de travail → arrêt maladie, remplacement au pied levé, 
  • Turn-over…

Si les remontées concernant la charge de stress sont de plus en plus répandues dans les entreprises, les actions menées pour y mettre fin ne sont pas toujours mises en place à temps. Pourtant, les techniques à adopter pour vaincre le stress existent. 

Les différentes techniques pour vaincre le stress en entreprise ?

La première chose à faire, lorsque le stress est déclaré et avéré, c’est d’identifier les sources : 

  • Surcharge de travail
  • Objectifs flous
  • Problématiques relationnelles dans les équipes
  • Manque de communication
  • Organisation dans l’urgence
  • Manque d’autonomie
  • Objectifs intenables

Une fois cela identifié, il va falloir en parler pour mettre en lumière les problématiques : 

  • À votre équipe, vos collègues, À votre référent,
    • Chacun d’entre vous peut et doit être alerte sur la santé de chacun
  • Aux RH,
    • Parce qu’ils sont les interlocuteurs privilégiés pour traiter ces problématiques et faire remonter les informations
  • À votre employeur,
    • Qui est responsable qui est tenu à “une obligation de sécurité de résultats à l’égard de ses salariés.”  Il doit assurer votre sécurité mentale et physique en prenant les mesures nécessaires qui les favorisent. 

Toute personne responsable et en charge des projets dans lesquels vous vous investissez. 

Votre employeur a une obligation de sécurité à votre égard. Il doit prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer votre sécurité.

Les avantages de se faire accompagner pour lutter contre stress

“Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin.” Proverbe africain. 

Se faire accompagner permet d’acquérir des outils pour mieux comprendre son stress. L’œil neutre d’un thérapeute, un consultant, un psychologue… Permet de mettre des mots sur les maux engendrés par le stress, d’identifier des mécanismes dans lesquels nous sommes empêtrés…

C’est important de pouvoir confronter ses sensations, ses ressentis… Confronter son histoire et son vécu à un regard neutre qui, grâce à ses questions, amène à regarder sous un autre angle ce qui est vécu. Les clés sont en nous, mais encore faut-il savoir les voir, les utiliser… 

Différentes techniques existent pour comprendre et mieux appréhender son stress : 

LES MÉTHODES DOUCES (pour libérer tensions émotionnelles et revenir au moment présent) : 

  • La sophrologie
  • L’E.F.T.
  • L’E.M.D.R
  • La cohérence cardiaque 

LES SPORTS (pour sécréter la sérotonine et l’endorphine): 

  • Le Yoga
  • La course à pied
  • La musculation

LE SOMMEIL(pour permettre au corps et au mental de se régénérer) : 

  • Rituels de sommeil
    • Dormir suffisamment
    • Créer des rituels (Constance dans l’heure du coucher…)
    • Diminuer les écrans
    • Favoriser les activités calmes (lecture, méditation, respiration…)

LA SOCIABILISATION (pour rire et libérer de l’endorphine et oxytocine)

  • Passez du temps avec vos proches et amis pour :
    • Vous vider la tête 
    • Échanger 
    • Trouver du réconfort
    • Rire

L’ÉCRITURE (Pour apaiser le mental et les pensées ruminatoires)

  • Parce que ces pensées ne seront pas oubliées, 
  • Parce que ces pensées seront conscientisées
  • Parce que ces pensées seront extériorisées, 
  • Parce que les écrire vous permettra de prendre du recul
  • Parce que ces écrits vous permettront de prendre la mesure de la place qu’elles ont dans une journée par rapport aux bonheurs que vous pouvez avoir

LA CULTURE DE L’ÉMERVEILLEMENT ET DE LA PRISE DE RECUL

  • Entrainer son mental à regarder un verre à moitié plein plutôt que vide
  • Toujours se demander si, d’ici 5 ans, ce problème aura la même force qu’aujourd’hui

DONNER DU TEMPS AU TEMPS EN S’ENTRAINANT

  • Apprendre à mieux vivre son stress, c’est s’exercer pour acquérir des habitudes pérennes en rencontrant entre 7 et 21 fois minimum la situation pour qu’un vrai changement s’opère. 

Gérer son stress, une tournure de phrase qui revient souvent dans notre société de l’immédiateté. C’est un des maux les plus caractéristiques de nos vies d’entreprise, et un des véritables freins au développement de celles-ci. 

 Il existe en effet beaucoup de techniques pour appréhender son stress que l’on voudrait gérer comme toutes les tâches que l’on gère au quotidien. Cependant le stress, ce n’est pas comme une fiche de comptabilité, c’est plus complexe et parfois plus profond en nous. Il nous faut donc chercher, creuser, et trouver une affinité avec la ou les techniques qui nous font du bien.

X
Add to cart