Devenir Partenaire votre espace perso

Tel : 02 40 36 61 36

Accueil de ABCP Competences

Glossaire

a

Accompagnement

Chaque bénéficiaire est accompagné par un conseiller unique (celui qui a rencontré le candidat lors de l'entretien préliminiare, et qui réalise l'accompagnement du début jusqu’à la fin).
L'implication du bénéficiaire, le bilan de compétence est avant tout celui du bénéficiaire. Il doit progressivement s’approprier l’aide qui lui est dispensée par le Centre de bilan de compétences. Cette appropriation suppose une implication totale : travail de réflexion personnel sur son parcours, mais aussi recherches ou actions sur le terrain. Il est important de dynamiser le bénéficiaire, pour qu'il se place dans une démarche de changement.

Analyses des pratiques professionnelles

Ce que vise un groupe d'analyse des pratiques professionnelles, c'est de permettre à ses participants de développer une posture réflexive sur ce qu'ils font. Devenir "analyste de sa pratique", c'est se demander : "En quoi suis-je pour quelque chose dans ce qui m'arrive ?" "La notion d'analyse des pratiques, prise ici dans sa généralité, désigne une méthode de formation ou de perfectionnement fondée sur l'analyse d'expériences professionnelles, récentes ou en cours, présentées par leurs auteurs dans le cadre d'un groupe composé de personnes exerçant la même profession. (Référence : Wikipédia)

b

Bilan de compétences

Le bilan de compétences est l'analyse et l'évaluation des compétences professionnelles et personnelles, ainsi que des aptitudes et des motivations d'une personne.
Il aboutit à la définition d’un projet professionnel réaliste et adapté au marché de l'emploi et, le cas échéant, à la définition d’un projet de formation continue ou complémentaire.
Les motivations pour faire un bilan des compétences sont multiples : réorientation professionnelle, réalisation d'une formation pour l'obtention d'un diplôme, évolution en interne ou en externe, réalisation d'une validation des acquis de l'expérience ; quelquefois, il peut y avoir une mésentente lorsqu'un supérieur hiérarchique cherche à écarter un salarié gênant…

Le bilan de compétences peut s’inscrire dans une démarche initiée par l’employeur (dans le cadre du plan de formation) ou par le salarié lui-même (congé de bilan de compétences). Dans tous les cas, le bilan de compétences doit demeurer une volonté du salarié qui doit se l’approprier, elle ne peut lui être imposée.

c

Comportementaliste (psychologie)

Au début du XXe siècle, la célèbre expérience d'Ivan Pavlov sur le conditionnement classique donne naissance au courant comportementaliste en psychologie scientifique.

Dans l'histoire de la psychologie clinique, les courants dits comportementalistes (visant d'abord à intervenir sur le comportement) et cognitifs (cherchant à intervenir sur les croyances, les représentations, et leurs processus de construction) sont apparus parallèlement au milieu du XXe siècle, parfois en compétition l'un avec l'autre. Depuis les années 1980, ce clivage historique entre comportementalisme et cognitivisme tend à disparaître dans la pratique thérapeutique.

Compétences

Une compétence est une connaissance (savoir, savoir-faire, savoir-être) mobilisable, tirée généralement de l'expérience et nécessaire à l'exercice d'une activité. Dans ce cas, professionnelle.

La notion de savoir renvoie évidemment aux connaissances initialement et ultérieurement acquises indispensables à l'exercice de la profession.
Pour de nombreux spécialistes du travail, la compétence est au centre des trois composants dans un contexte particulier que sont:

  •     le savoir (sommes des savoirs théoriques et techniques ou connaissances)
  •     le savoir-faire (ou habiletés)
  •     le savoir-être (ou qualités personnelles).


Chaque interéférence entre ces trois sphères de savoir rend son titulaire :

  •     "connaissant" ou "sachant" (savoir + savoir-être)
  •     "exécutant" (savoir-faire + savoir-être)
  •     "performant" (savoir + savoir-faire).


Une personne compétente réunit ces trois facettes de l'exercice de ses savoirs dans différents contextes.

d

Débriefing

La réunion-bilan est un élément classique dans la gestion d'un projet. Elle permet de faire le bilan des choses qui se sont bien déroulées, des échecs, et permet d'améliorer le mode opératoire, de « rectifier le tir ». Il permet aussi de prévoir les actions correctrices, pour réparer les erreurs faites durant l'événement. (Référence : Wikipédia)

Déontologie

Le terme déontologie professionnelle fait référence à l’ensemble de principes et règles éthiques (Code de déontologie) qui gèrent et guident une activité professionnelle. Ces normes, sont celles qui déterminent les devoirs minimums exigibles par les professionnels dans l’accomplissement de leur activité.

De nos jours, pratiquement toutes les professions ont développé leurs propres codes et, dans ce sens, on peut parler de déontologie professionnelle journalistique, régie par la charte de Munich, de déontologie professionnelle médicale du Serment d'Hippocrate, de déontologie professionnelle des avocats, ou encore de la déontologie dans le secteur médico-social, etc. (Référence Wikipedia)

e

Enquête Métier

Il est nécessaire que le bénéficiaire rencontre des interlocuteurs exerçant le ou les métiers qui correspondent à ses aspirations, afin de les interviewer et pouvoir se faire une idée la plus objective possible de l'adéquation, ou non, entre ses acquis, motivations, potentiels, et le métier ciblé. L'objectif est qu'il parvienne à une vision concrète du métier ou du poste, racontée par un professionnel qui l'exerce.

f

Formation qualifiante

Les formations qualifiantes ont une visée professionnelle. Elles ne débouchent pas nécessairement sur un titre, mais peuvent, le cas échéant, être reconnues par les employeurs lorsqu’une convention collective le prévoit.
Les formations qualifiantes peuvent être de courte durée (10 à 14 jours), s’effectuer en auto-formation, en interne, en réseau, au sein d’organismes de formation publics ou privés. Elles aboutissent souvent à une attestation de stage en fin de formation ou à un « certificat d’aptitude » lié au milieu professionnel et en général reconnu par Pole Emploi ou par les employeurs dans le cadre d’une convention collective.

l

La psychodynamique du travail

La psychodynamique du travail a été développée en France au début des années 1970 par Christophe Dejours. Il s’agit d’une approche interdisciplinaire qui s’intéresse à l’organisation du travail comme source de plaisir et de souffrance et comme lieu d’émergence de stratégies défensives permettant aux individus de transiger avec les exigences de leur situation de travail afin de demeurer en santé pour une meilleure compréhension des problèmes de santé mentale vécus par les personnes dans le cadre de leur activité de travail.

p

Potentiels

Ensemble des forces, ressources dont on dispose.

Pragmatisme

Le pragmatisme est une méthode philosophique tournée vers le monde réel, parfois résumée comme une doctrine selon laquelle n'est vrai que ce qui a des conséquences réelles dans le monde.

Professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail, de droit français, remplaçant le contrat de qualification, d'adaptation et d'orientation. Il permet d'accéder à une certification (diplôme, titre, CQP, certification reconnue). Il consiste en l'alternance de périodes d’acquisition de savoir-faire en entreprise et de périodes de formation théorique dispensés en centres de formation ou par l’entreprise elle-même si elle dispose d’un service de formation agréé.

r

Ressources

Moyens financiers, revenus : Avoir de maigres ressources.
Possibilités d'action de quelqu'un, moyens intellectuels dont il dispose : C'est un homme plein de ressources.
Moyens matériels, produits dont un pays, une région peuvent disposer dans tel domaine : Posséder d'importantes ressources en matières premières.
Moyens, possibilités qu'offre quelque chose : Ressources d'une langue.

s

Systémique

Se dit d'une approche scientifique des systèmes politiques, économiques, sociaux, etc., qui s'oppose à la démarche rationaliste en abordant tout problème comme un ensemble d'éléments en relations mutuelles. (Cette approche s'appuie sur les découvertes réalisées dans les autres disciplines : cybernétique et théorie de l'information, biologie, linguistique, anthropologie.)