CategoriesTravail

Comment réseauter efficacement ?

Le réseau est le 2ème canal le plus utilisé par les recruteurs pour rechercher un futur collaborateur. Ce fameux «marché caché» est donc un biais incontournable à optimiser lors de votre recherche d’emploi. De nos jours, les réseaux sociaux lui donne une nouvelle dimension mais comment faire pour développer son réseau physique et virtuel ?

Déterminer son objectif réseau parmi ces 7 exemples

1. Recueillir des informations (secteur d’activité, entreprises…) et mieux se positionner
2. Identifier des personnes ressources, susceptibles de vous mener à l’emploi
3. Se faire connaître
4. Rencontrer des professionnels et remplir votre agenda
5. Partager des expériences, conseils, découvrir les réalités du terrain en vue d’une réorientation
6. Rencontrer des futurs partenaires dans une perspective de collaboration (création d’entreprise, synergies…)
7. Montrer votre dynamisme et votre persévérance
N’oubliez pas que l’état d’esprit qui préside le fonctionnement du réseau est le principe de l’échange gagnant-gagnant de professionnel à professionnel qui repose sur la confiance et le partage.

Constituer son réseau de base

Cette liste constituera votre Fichier contacts qui sera la base de votre travail de réseautage. Pour cela, listez les personnes dans votre carnet d’adresse en lien avec votre objectif professionnel (amis, famille, voisins, anciens élèves, associations, parents d’élèves, loisirs, ex collègues, ex employeurs, formateurs, commerçants, entrepreneurs…)

Préparer ses rencontres réseaux

Préparez votre PP2M (présentation en 2 minutes). En entretien réseau, il est crucial de pouvoir vous présenter de manière brève et impactante.
Structurez cette présentation en 4 parties : état civil, métier, parcours professionnel et objectif. Utilisez des verbes d’action et mots clefs relatifs à votre secteur d’activité. Lisez-la à voix haute car il faut qu’elle sonne bien à l’oral et testez-la auprès de votre entourage. Répétez la pour gagner en fluidité et essayer de vous en détacher au maximum pour conserver une certaine spontanéité. N’oubliez pas de vous chronométrer pour vérifier le respect du format court (2 minutes).
Votre PP2M en tête, rendez-vous sur des événements professionnels en lien avec votre secteur d’activités : journées portes-ouvertes, salons, cocktails…
Pour en savoir plus, visualisez notre vidéo présentant la PP2M sur notre Chaine You Tube : ici

Réseauter en ligne

Même si rien ne remplace la rencontre physique, internet est un moyen précieux pour être mis en relation et vous présenter auprès de personnes influentes, sur votre secteur, que vous ne connaissez pas.
Inscrivez vous sur :
– les réseaux généralistes (facebook, instagram, copains d’avant…) 
– les réseaux professionnels (viadéo, linkedIn…) Mettez en ligne votre profil, agrémentez le avec des liens vers vos réalisations, des recommandations… et recherchez des contacts professionnels en lien avec votre activité.
A vos marques, prêt, réseautez et n’oubliez pas : «Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin.»
CategoriesConfiance en soi

6 astuces pour développer votre motivation

Vous avez mené des recherches, rassemblé toutes les informations pour pouvoir agir et avez toutes les clés en main. Vous êtes déterminé à changer un paramètre dans votre vie, quelqu'il soit. Oui mais voilà, le passage à l'action n'est pas chose aisée. Comment trouver la motivation pour aller au bout de son projet ?

1. Rappelez vous qui vous êtes.

Fermez les yeux un instant, respirez profondément et demandez-vous qui vous êtes et qui vous voulez être. Rappelez-vous les ressources dont vous disposez, les ressources internes. Mettez sur stop cette petite voix qui vous dit que vous n’en êtes pas capable, qui vous somme de remettre tout cela à demain. Cette petite voix, c’est votre ego qui parle, un mécanisme externe à vous !
Recentrez vous sur vous-même… Que voyez-vous ? Que ressentez-vous ? Êtes-vous conditionné pour subir la vie ou pour la créer ? Que vous souhaitez-vous ?
N’hésitez pas à coucher sur le papier les quelques lignes qui vous viennent pour que le cerveau conscientise la volonté d’action.

2. La motivation vient de vous.

Personne ne pourra vous motiver à votre place. Vous pouvez avoir un mentor, un coach, un(e) ami(e) qui va vous aider à passer le cap. Seulement, vous êtes le seul à décider au plus profond de vous si vous voulez réellement vous mettre en marche ou non. Pour cela il va falloir vous poser une question simple : 
« Ai-je envie de me donner les moyens de réaliser mon projet ? »
Prenez le temps de la réflexion. Pour tout changement, il faut sortir de sa zone de confort, celle où nous évoluons plus de 90% du temps. Il peut y avoir ce que l’on appelle des contraintes, certes, cependant, êtes-vous le seul à avoir cette contrainte dans le monde ? N’y a t-il pas d’exemple de personnes dans votre entourage ou ailleurs qui
rassemblaient les mêmes contraintes que vous et qui ont agit ? 
Vous êtes responsable de ce qu’il se passe dans votre vie, les réussites et les passades. 

3. Qu’est ce qui est important pour moi ? 

Lorsque vous entamez quelque chose, qui peut être dur : Régime, Sport, Construction de projet…Il faut qu’à chaque phase d’effort, vous vous rappeliez pourquoi vous le faites, pourquoi c’est important pour vous. Il n’y a pas de miracles sans l’intention et la volonté d’agir, la motivation ne va pas tomber du ciel. 
 
Rappelez vous : Vous ne trouverez pas la paix (ou autre) quand tout sera en place, c’est au contraire quand vous aurez trouvé la paix (ou autre) que tout se mettra en place. 
Si vous voulez quelque chose, il va falloir aller le chercher, et ça passe par une énergie en vous.  

4. Que me dit mon corps ?

Le corps peut avoir des freins qui l’empêche de se mettre en action. Or pour vous mettre en action, vous avez besoin d’un corps en bon état de marche. Pour cela, vérifier les carences que vous pouvez avoir (Zinc, Magnésium, Potassium) car les minéraux jouent un rôle primordial dans la transmission nerveuse,  au fonctionnement neuro-musculaire, à la stimulation de l’immunité du corps, dans le maintien de l’équilibre des liquides, à la libération d’énergie dans les cellules… Sans eux, le corps se trouve en dysfonctionnement. 

5. Souvenez-vous de ces grands Hommes …

Nombre de grands Hommes, qui étaient au départ comme vous, comme nous, ont réussi car ils ont puisé au fond d’eux-même l’énergie d’agir, de se réaliser : 
– Walt Disney, viré de la rédaction d’un journal car il n’avait pas assez d’imagination
– Albert Einstein, qui n’a pas parlé avant l’âge de 4 ans et dont les professeurs disaient qu’il n’irait pas loin
– Abraham Lincoln, qui a fait faillite, perdu sa femme jeune, fait une dépression nerveuse, perdu 8 élections
Il y a beaucoup d’exemples… et vous pouvez en faire parti.
N’abandonnez jamais devant un obstacle car vous seul pouvez donner l’impulsion du saut. Si vous prenez des coups, relevez-vous. Personne n’est plus fort que la vie, en revanche, vous pouvez faire le choix de continuer d’être en action. 

6. Le point Karaté.

Une technique simple qui permet de couper un minima avec ses fausses croyances pour se libérer et s’insuffler un potentiel d’action : Le point Karaté. Celui-ci est situé sur la tranche de la main, entre la base de l’auriculaire et le début du poignet.
Tapotez vigoureusement sur ce point avec les quatre doigts de votre autre main en disant votre affirmation trois fois :
– « Même si je me sens faible, je m’aime et je m’accepte tel que je suis »
– « Même si j’ai cette peur d’agir, je m’accepte tel que je suis »
– « Même si j’ai cette rigidité dans le cou, je m’accepte profondément et infiniment »
Créer votre affirmation et provoquez l’inversion psychologique de cette pensée négative. Vous avez le pouvoir d’agir !
CategoriesBilan de compétences

Quand et pourquoi faire un Bilan de compétences ?

Aujourd’hui,  tout va et évolue extrêmement vite… Entre pression et envie de renouveau, il est parfois difficile de savoir ce que l’on vaut, dans quel domaine nous pourrions nous épanouir… C’est là que le Bilan de compétences intervient !

Quand faire un Bilan de compétences ?

Le Bilan de compétences est fait pour : 
– Travailler sur une nouvelle orientation professionnelle
– Accompagner une évolution dans la branche d’activité déjà occupée
Lorsque l’on vit comme une perte de sens dans nos activités professionnelles, il est temps de se poser la question de l’après : 
« Est-ce que je souhaite évoluer dans la même branche mais avoir plus de responsabilités, de challenges ? »
« Est-ce que je souhaite changer de branche et me reformer ? »
« Comment est le marché actuellement ? »
« Quelles sont les opportunités ? »
« Quelles sont les débouchés ? »…. 
Tant de questions pour lesquelles être accompagné par une personne qualifiée peut vous être utile. Cette période de transition peut être difficile à traverser parce qu’elle soulève des peurs, des freins… Qui nuisent à l’élaboration et la mise en place de votre nouveau projet de vie.

Que fait-on dans un Bilan de compétences ?

Lors du Bilan de compétences, 4 grands items sont abordés : 
– L’analyse de votre demande
– Un Bilan pour révéler votre identité personnelle et professionnelle
– Un travail de recherche et de mise en commun pour faire émerger votre projet
– Un travail de mise en mouvement
Les entretiens de Bilan s’effectuent par des échanges qui suivent une méthodologie précise. Les questions posées par votre consultant vont vous amener à analyser votre parcours professionnel, à mettre le doigt sur ce qui vous anime, ce qui vous frustre, ce qui vous ennuie… Afin de tirer des enseignements de ce que vous avez connu jusqu’à aujourd’hui.
Au cours de ce bilan, vous vous évaluerez à l’aide d’exercices, de tests de personnalité qui auront pour objectif de préciser vos attraits, certains aspects de votre personnalité… qui vous permettront de travailler en profondeur votre projet professionnel.
Le bilan de compétences nécessite du travail personnel et individuel. Il est important que vous meniez une réflexion solitaire sur ce que vous souhaitez vraiment sans l’influence de quiconque. Le Bilan de compétences est aussi une démarche qui nécessite de l’investissement. C’est donc de façon volontaire et motivée que vous devez venir ! N’oubliez pas que vous êtes acteur de votre parcours et que ce bilan peut vous permettre de ressortir avec  des perspectives professionnelles concrètes !

Un document de synthèse vous est remis en fin de Bilan. C’est un document co-rédigé qui reste la propriété exclusive du bénéficiaire. 6 mois après la fin du Bilan, un RDV pour faire le point sur l’avancé du bénéficiaire est effectué.

Quel est l’apport du Bilan de compétences ?

Le Bilan de compétences permet de mieux se connaître et d’aller vers un univers professionnel qui vous correspond tout en ayant des possibilités professionnelles en adéquation avec le marché.
L’image de soi même se trouve renforcée car on est conscient de sa valeur, de ses capacités, de ses perspectives. Le regard sur le parcours professionnel est constructif, on va de l’avant, on apaise le ressenti sur les « échecs », les « ratés »… On prend conscience de nos réactions, de notre conduite envers nous même et les autres. On est gagné par un nouveau sentiment d’action, on se met en marche !
Soyez acteur de votre projet professionnel, soyez accompagné ! 
Vous trouverez des informations sur le financement du Bilan de compétences ICI
Trouvez de plus amples informations sur le Bilan de compétences ICI
CategoriesTravail

Le Télétravail, 5 conseils pour l’optimiser !

En cette période de confinement, nombre d’entre nous, exerçant des métiers le permettant, sommes en télétravail. Qu’on se le dise, on en à tous un peu rêvé… La contrainte étant, quels sont les avantages du télétravail ? Comment faire en sorte d’être performant même à la maison ? Voici nos conseils

Le Télétravail késako ?

1 français sur 6 expérimenterait régulièrement le « homeOffice ». Le terme « télétravail » est entré dans le code du travail en mars 2012.  Ce terme désigne « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci. »
Le télétravail nécessite l’usage des nouvelles technologies, à savoir la possession et l’utilisation d’un ordinateur pour pouvoir communiquer son travail par mail, maitriser les différents logiciels et être à l’aise avec la méthode de travail.
Le télétravail est basé en règle générale sur le caractère volontaire de la part du salarié et ne peut être imposé, sauf cas de force majeur, comme en ce moment. il s’exerce dans près de 80 % des cas à domicile, le reste du temps en espace de coworking. 
(source : onisep.fr)

Quels en sont les avantages ?

Les avantages pour le travailleur sont nombreux pour le travailleur :
 – Gain de temps et d’argent du aux déplacements et aux gardes d’enfants
– Plus d’autonomie dans la gestion des tâches à mener
– Meilleure gestion du temps vie pro/vie perso
– Meilleure concentration (si l’espace aménagé pour travailler est optimisé)

Comment faire pour optimiser le télétravail ?

1. Optimiser votre lieu de travail
Pour travailler dans les meilleures conditions et être efficace sur la longueur, il faut choisir un endroit qui s’y prête. Veuillez à vous aménager un lieu qui vous permette de travailler correctement. Veuillez à avoir une place vous permettant de vous concentrer, décorez la selon vos inspirations et aspirations, prêtez attention à la lumière,  
2. Identifier ses temps forts de la journée
Nous avons tous un fonctionnement différent avec des temps plus productif et d’autres moins. Identifiez les moments où vous avez une forte productivité afin de vous réserver pour les tâches qui vont demanderont de l’énergie et celles qui vous en demanderont moins.
3. Créer votre routine
Aller au bureau nous plonge dans les conditions de travail. En télétravail, c’est à vous de vous mettre en condition pour travailler. Instaurez un roulement d’action qui vous mène à travailler – Petit déjeuner, sport, méditation…- Faites bien attention aux distractions, il est facile de trainer lorsque l’on est à la maison. Ne nous le cachons pas les distractions à la maison sont grandes. Compartimenter bien les moments de pauses,
4.  Planifiez vos actions
Afin de toujours garder le cap, fixer vous des actions journalières à mener avant de commencer votre journée ou à la fin de la journée pour avoir une visibilité sur le lendemain. Sans une planification des objectifs, il est facile de rester longtemps sur les mêmes actions.

5. Restez en contact avec votre équipe, ou vos proches, n’hésitez pas à sortir
Télétravail ne veut pas dire être coupé des autres. Aujourd’hui vous avez de nombreux moyens technologiques pour rester en lien avec votre équipe (Zoom, Whatsapp…). Planifiez des déjeuners extérieurs ou même des activités lorsque votre journée est terminée !

En tous les cas, nous ce que l’on peut en dire, c’est que le télétravail est un droit, qu’il convient à certain et pas à d’autres ! Que pensez-vous de cette expérience ? Avez-vous des retours sur le télétravail ? N’hésitez pas à commenter ! =)
X
Add to cart